Les transports : métro, tramway, vélo, taxi à Berlin

0
Pour couvrir les 892 km² sur lesquels s’étend la ville de Berlin, les autorités ont développé un excellent système de transport. Le réseau est composé de 15 lignes de métro et trains régionaux couvrant 166 arrêts soit un total de 331,5 km.


Le métro à Berlin

Le réseau de train de la ville est séparé en deux types de trains :

  • d’un côté les “U-Bahn”, trains de type “métro”, principalement sous-terrains, et gérés par la société BVG (logo jaune), équivalent de la RATP à Paris ou de la STP à Montréal.
  • de l’autre côté les “S-Bahn”, similaires aux RER, et gérés par la Deutsche Bahn, l’équivalent allemand de la SNCF française ou de VIA Rail Canada.

L’utilisation de votre billet ou abonnement sur l’un ou l’autre de ces types de train se fait sans distinction, de même que les trains nationaux tant que vous restez dans la zone (A, B ou C – voir ci-dessous – que vous autorise votre billet). En revanche lors de grèves, assez fréquentes, il arrive souvent que seule une partie du réseau soit touchée, par exemple le réseau national via la Deutsche Bahn, et donc exclusivement les trains S-Bahn et les trains nationaux. A noter que lorsque les dites grèves arrivent, un service minimum entre l’aéroport de Schönefeld et le centre-ville (assuré par une ligne “S-Bahn”) est généralement maintenu, avec des trains toutes les 20 minutes.

Ne cherchez pas de barrières automatiques pour accéder au métro, il n’y en a pas à Berlin. Mais si vous voyagez sans titre de transport, vous risquez une amende de 40€. A noter que votre billet doit être composté sur le quai (le billet journée ne doit être composté qu’en début de journée) à défaut de quoi vous risquez également une amende.

Le réseau de Tramway à Berlin

Inconnue au parapluie devant le tram (Berlin)

Inconnue au parapluie devant le tram (Berlin) – Crédit photo : Sascha Kohlmann

Le tramway étend le réseau de U-Bahn et S-Bahn avec 20 lignes supplémentaires, principalement dans la partie est de la ville. Deux types de tramways existent à Berlin : les tram et metrotram, ces derniers circulant plus fréquemment que les premiers.

Vous pouvez acheter votre billet directement aux machines automatiques à bord des tramways (paiement par pièces uniquement), et il n’est pas nécessaire de le composter dans ce cas. Si vous avez acheté votre billet ailleurs et s’il n’est pas déjà composté, utilisez les machines rouges dans les rames.

Les tarifs des transports public à Berlin

Comparé à d’autres villes européennes le système Berlinois est un peu différent, notamment du fait que tout se fait via des cartes en papier, à l’inverse du pass Navigo parisien ou de la Oyster Card londonienne. Vous avez tout de même le choix entre des billets pour un trajet unique ou différentes options d’abonnements.

Les zones A, B et C

Les zones tarifaires des transports en commun à Berlin

Les zones tarifaires
des transports en commun à Berlin

Berlin est divisée en trois zones de tarifications : A, B et C. (voir carte ci-contre), lorsque vous achetez un billet vérifiez bien qu’il couvre l’ensemble des zones où vous souhaitez vous rendre. Le trajet de l’aéroport de Schönefeld au centre ville de Berlin par exemple, passe par les trois zones, il vous faudra donc acheter un billet ABC. Les billets se décomposent en trois types :

  • AB : pour voyager uniquement en zones A et B
  • BC : pour voyager uniquement en zones B et C
  • ABC : vous permet de couvrir les trois zones

Tarifs allers-simples

Zone AB :
Aller simple : 2,70€ ; tarif réduit : 1,70€

Zone BC :
Aller simple : 3€ ; tarif réduit : 2,10€

Zone ABC :
Aller simple : 3,30€ ; tarif réduit : 3,30€

Si vous avez déjà un ticket qui ne couvre que 2 zones et que vous souhaitez voyagez dans la troisième zone, vous pouvez acheter un ticket “extension” (Anschlussfahrausweis) pour 1,60€.

Les trajets courts

Les billets “trajets courts” (Fahrschein Kurzstrecke) sont moins chers et vous permettent de faire jusqu’à 3 stops en U-Bahn/S-Bahn (changements autorisés) ou jusqu’à 6 stops en tramway/bus (changements non-autorisés).

Aller simple trajet court : 1.60€ ; tarif réduit : 1.20€

Les cartes et forfaits

Zone AB :

Forfait jour : 6,90€ ; tarif réduit : 4,70€
Forfait 7 jours : 29,50€
4 billets allers: 9,00€ ; tarif réduit : 5,60€
4 billets allers trajets courts : 5,60€ ; tarif réduit : 4,40€
Forfait groupe (jusqu’à 5 personnes) : 16,90€ (ticket à la journée)

Les autres tarifs sont disponibles sur cette page.


Le vélo à Berlin : oui !

Red Bike by Dennis Skley

Red Bike – Crédit photo : Dennis Skley

Vous allez vite le constater, à Berlin, beaucoup de gens roulent à vélo. Preuve en est : les nombreux magasins et ateliers de réparation répartis sur toute la ville. Le réseau de pistes cyclables est très bien développé et, c’est plutôt agréable, les conducteurs de voitures font particulièrement attention aux deux-roues, et vérifient leurs rétroviseurs au moment de tourner. Il est bien sûr important de faire attention, mais se déplacer en vélo à Berlin semble bien moins risqué qu’à Paris ou Londres par exemple.

Si vous souhaitez acheter un vélo sans vous ruiner, regardez du côté de Craigslist, des petites annonces d’eBay Allemagne (eBay Kleinanzeigen), ou du groupe Facebook “Les vélos de Berlin“.

Les visites à vélos sont un très bon moyen de découvrir Berlin. Consultez une liste de visites guidées (en anglais/allemand) sur le site de la ville de Berlin.


Votre propre voiture

Depuis le 1er janvier 2008, le centre-ville de Berlin est classé “zone verte”, et c’est 2 ans plus tard, le 1er janvier 2010 que les autorités locales ont définitivement interdit la circulation à tout véhicule ne possédant pas la “vignette verte”.

Où l’obtenir à Berlin ? Auprès du service des immatriculations (Zulassungsstelle) et auprès des entreprises chargées des contrôles anti-pollution, comme TÜV, DEKRA. Vous pourrez également l’obtenir dans l’un des 800 ateliers agréés et stations services de Berlin.

Où l’obtenir depuis la France ? Rendez-vous sur le site Eco-Pastilles pour plus d’informations et pour commander votre vignette verte.

En dehors de la vignette, si vous avez lu le paragraphe précédent, vous savez qu’il est très important de faire attention aux piétons et aux vélos à Berlin qui n’en attendent pas moins de votre part et ne seront pas aussi “méfiants” envers les voitures que les cyclistes en France.


Le car-sharing

Voitures en charge à Potsdamer Platz

Voitures en charge à Potsdamer Platz – Crédit photo : avda-foto

Le principe de véhicules partagés – une forme de location de véhicule très simple et pour de courts trajets – se répand de plus en plus, notamment dans la capitale allemande. Plusieurs sociétés proposent des voitures, à des tarifs à peu près similaires. Il vous faudra débourser des frais d’inscription (à partir de 19€ selon la société et hors offres spéciales), puis le paiement se fait soit à la minute d’utilisation du véhicule, au kilomètre et / ou au forfait.

Les compagnies les plus populaires sont Car2GoDriveNow, MultiCity et SpotCar.


Taxi

Taxi à Berlin

Taxi à Berlin – Crédit photo : Je.T.

Plus de 7000 taxis sont à votre disposition dans toute la ville. Les tarifs sont raisonnables : un prix de base est de 3,40 euros auquel il faut rajouter 1.79€ au kilomètre pour les 7 premiers kilomètres, puis 1,28€ par kilomètre suivant. Les taxis sont généralement agréables, et il n’est pas nécessaire de demander s’ils acceptent la course, ils sont tenus d’accepter et s’attendent à ce que vous montiez directement dans le véhicule. Parler quelques mots d’allemand rendra le trajet un peu plus plaisant, bien que la plupart (mais pas tous) des conducteurs parlent un peu anglais.

Le paiement se fait généralement en liquide, et il est préférable d’avoir le compte ou tout au moins des petites coupures. Si vous réservez le taxi via téléphone, une application smartphone ou un site internet, il est généralement possible de spécifier que vous souhaiteriez un taxi qui accepte les paiements par carte.

N’hésitez pas à demander un reçu (Quittung) si vous en avez besoin.

Trajets “courte distance”

Si vous souhaitez effectuer un trajet de moins de 2km, vous pouvez héler un taxi dans la rue et lui annoncer en montant que vous souhaitez une “courte distance” (Kurzstrecke). La course ne vous coûtera que 4€ ! Attention cependant, ceci ne fonctionne pas aux stations de taxi ni si vous devez faire des arrêts en chemin.

Share.

Leave A Reply

Bear